Du symbolisme de la couleur blanche

Bernard Sergent, Les Indo-EuropéensLes premières traces en latin du terme “blanc” remontent au 9ième siècle après J.C. — c’est-à-dire dans un moyen âge déjà bien avancé— dans un document où “blancus” est utilisé comme adjectif. Dans le latin médiéval, ce terme dé­rive du germanique “blank” (“blanc étincellant/bril­lant”), qui a finit par supplanter le mot latin classique “albus”.

Ce terme latin classique était apparenté à d’autres termes, provenant tous d’une forme commune, *albho-, dont on re­trou­ve les traces dans l’aire osque-ombrienne, en grec et dans le terme sabin “alpus”. Dans une de ces plus im­por­tantes études, l’indo-européanisant Krahé démontre que la ma­jeure partie des fleuves nord-européens portent dans leur nom des racines phonétiques indo-européennes; il en déduit que cette forte concentration d’“hydronomie indo-germanique”, débouchant dans la Mer Baltique, constitue une preuve pour localiser dans cette région septentrionale la patrie originelle (Urheimat) des Indo-Européens. La raci­ne dont dérive le latin “albus”, signifiant “blanc”, est largement présent dans l’hydronomie européenne. «Nous a­vons l’Aube, affluent de la Seine, l’“Albis”, nom antique de l’Elbe, “Albula”, premier nom du Tibre et d’un ruisseau proche de Tivoli, “Albanta” / “Lavant”, fleuve de Carinthie, “Alfunda” / “Ulvunda” en Norvège», a constaté de son côté Romualdi. Dans l’Europe au sens large, on peut parler d’une épo­que lointaine où les hommes parlaient une langue indo-eu­ropéenne non divisée, que Krahé a définie comme l’ “alt­europäisch”.

Jean Mabire, Legendes de la mythologie nordiqueLe blanc est par excellence la couleur de la lumière. Il re­pré­sente la perfection et l’équilibre. Sur les vêtements tra­di­tionnels, le blanc symbolise des éléments importants — tant la vie que la mort et tant la mort que la renaissance. Au­jourd’hui encore, dans tous les sacrements chrétiens, les vê­tements ou ornements sacerdotaux, que revêtent les of­fi­ciants, sont de couleur blanche. Selon Cooper, «dans le ma­riage, le blanc symbolise la mort de l’ancienne vie et la nais­sance à une vie nouvelle, tandis que dans la mort, le blanc représente la naissance à la nouvelle vie de l’au-de­là».

Le blanc a un symbolisme important également dans la tra­dition hermétique, où, avec le rouge et le noir, il est l’une des trois couleurs du Grand Œuvre: l’albèdo est la seconde phase, dans laquelle prévaut le mercure. Evola nous expli­que, dans La tradition hermétique que «le blanc —lumiè­re, printemps, résurrection, vie, floraison, naissance, etc.— exprime énergiquement l’état d’extase active qui suspend la condition humaine, régénère, restitue le souvenir, réintè­gre la personnalité dans un état non corporel».

Bernard Sergent, Les Indo-EuropéensDans le monde scandinave, les walkyries, qui représentent la principale épiphanie du divin, “sont les déesses blanches et lumineuses par excellence… comme d’ailleurs d’autres figures féminines surnaturelles, même si on ne les définit pas explicitement comme des walkyries, et sont liées au sym­bolisme du blanc» (Chiesa Isnardi). Dans la langue scan­di­nave, les Elfes, dont le nom dérive aussi de la même ra­ci­ne que l’“albus” latin, sont, eux, “niés à la lumière” et donc privés de couleur. Le métaphysicien français René Gué­non explique que le blanc “attribué à l’autorité spiri­tuel­le suprême, est la couleur du Mêru considéré en lui-mê­me”.

Enfin, référons-nous à une trace mythologique inté­res­sante où apparaît un symbole apparenté: la tradition cel­tique parle d’une Ile Verte, mais au centre de cette île, se dresse la Montagne Blanche, qui, dit-on, ne sera jamais en­gloutie par aucun déluge et porte, sur son sommet, la cou­leur du pourpre».

* * *

Article paru dans La Padania, le 24 septembre 2000; trad. franç.: Robert Steuckers.

Segui Alberto Lombardo:
Alberto Lombardo è stato tra i fondatori del Centro Studi La Runa e ha curato negli anni passati la pubblicazione di Algiza e dei libri pubblicati dall'associazione. Attualmente aggiorna il blog Huginn e Muninn, sul quale è pubblicata una sua più ampia scheda di presentazione.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

 

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.