Petites réflexions éparses sur la découverte de l’Amérique par les Scandinaves

Potrebbero interessarti anche...

4 Risposte

  1. GIANFRANCO ha detto:

    TRES INTERESSANT C'EST AUSSI L'OEUVRE DU PROF. JACQUES DE MAHIEU SUR LE VIKINGS DANS L'AMERIQUE DU SUD: LE VOYAGE DU DIEU SOLEIL – AGONIE DU DIEU SOLEIL, DRAKKARES DANS L'AMAZONIE – LES TEMPLIERS EN AMERIQUE. IL AVAIT AUSSI RECHERCHE LES RUINES ET LE PREUVES DANS LES FORETS DU PARAGUAY, DE L'ARGENTINE, DU BRESIL. SELON LE PROF. LES VIKINGS AVAIENT CONSTITUE UN EMPIRE DONT LE CENTRE ETAIT TIWANAKU. EN PEROU (PARACAS) ON A TROUVE DEL MOMIES AUX CHEVEUZ BLONDS, HAUTES PRESQUE 2 METRES. PAS DES INDIOS, N'EST-CE PAS?

  2. GIANFRANCO ha detto:

    UN PEU PLUS SUR LES INDOEUROPEENS EN AMERIQUE. OBSERVEZ http://www.troyanos.co/
    MEME SI VOUS NE CONNAISSEZ PAS L'ESPAGNOL, VOUS POUVES VOIR LES PREUVES DES VOYAGES DE L'EUROPE A L'AMERIQUE DES EUROPEENS BLANCS, . IL Y A AUSSI UN LIVRE, PAS CONNU EN EUROPE ET PEU CONNU AILLEURS, DE HERMANN MUNK : KILMES, LLAVE DE LA PRIMERA CULTURA MUNDIAL. L'AUTEUR, DUQUEL JE N'AI PLUS NOUVELLES DEPUIS QUELQUE MOIS, ETAIT LE VICE PRESIDENT DE L' INSTITUTO DE LA CIENCIA DE L'HOMBRE. PRESIDENT ETAIT JACQUES DE MAHIEU. ON A MEME PEINT LES MOMIES BLONDES DE PARACAS DANS UN MUSEE DE LIMA POUR NE PAS ADMETTRE LA CIVILISATION BLANCHE…. BEAUCOUP D'AUTRES MOMIES BLONDES ONT ETE BRULE PAR ORDRE D'UN PRESIDENT PEROUEN, QUI ETAIT UN METIS Y NE POUVAIT PAS L'EXISTENCE D'UNE PREUVE DE LA CIVILISATION BLANCHE. LES KILMES (OU QUILMES) ETAIENT UN PEUPLE QUI VIVAIT DANS LE NORD DE L'ARGENTINE, DESCENDANT D'UNE ANCIENNE MIGRATION AU TEMPS DE LA DERNIERE GLACIATION. EXTERMINES PAR LE ESPAGNOLES, SON NOM A ETE HERITE PAR UNE LOCALISATION PRES DE BUENOS AIRES ET PAR UNE BIERE (CERVEZA QUILMES).

  3. alvaro frey ha detto:

    un especial recuerdo al Profesor De Mahieu, quien fuese profesor mio en el Instittuto de Ciencias del Hombre. Frey

  4. Marc de Logères ha detto:

    Deux mots sur les premiers Européens en Amérique: Il est à présent établi de façon irréfutable, par les plus récentes études génétiques, que la plupart des Peuples Amérindiens possèdent une quantité non négligeable de GENES et MARQUEURS GENETIQUES EUROPEENS. Les premiers Européens seraient arrivés en Amérique du Nord il y a au moins 20 000 ans. Ils se seraient ensuite étendus très vite en Amérique du Centre et du Sud.
    Un exemple parmi beaucoup d’autres: On a découvert, à travers toute l’ Amazonie, de mystérieuses et vastes zones de Terres Noires extrêmement fertiles, sur de très anciens sites archéologiques Amérindiens, contrastant de façon saisissante avec la terre latéritique très pauvre des sols environnants. On a pu démontrer que ces terres noires avaient été obtenues par apports massifs de matière organique, et surtout de grandes quantités de CHARBON DE BOIS dans le sol. C’est un type d’amendement qui permet de rendre les sols très fertiles pour des centaines, voire des milliers d’années! Ces Terres Noires sont connues en Amazonie sous le nom de “TERRA PRETA”.
    Chose incroyable: Apparament, EXACTEMENT la même technique d’amélioration des sols à été massivement utilisée en ALLEMAGNE DU NORD, il a au moins 6000 ans avant notre ère!!
    Autre indice: Dans la région Amazonienne de l’AMAPA, on a découvert de très anciens cercles de pierres dressées, presque identiques aux Cromlechs Mégalithiques de l’Europe ancienne. Ils semblent avoir été également réalisés, comme les Cercles de pierres Européens, selon des alignements Astronomiques précis.
    Bref, les indices d’une très ancienne présence Européenne dans les trois Amériques sont INNOMBRABLES, et pourraient remplir toute une Encyclopédie!…
    Il faudra bien un jour qu’une grande compilation de tous ces indices soit réalisée. Un immense chantier pour nos Archéologues, linguistes, généticiens, et Anthropologues de notre Continent Européen…

    Marc de Logères

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *