La lecture évolienne des thèses de H.F.K. Günther

Potrebbero interessarti anche...

2 Risposte

  1. Marc de Logères ha detto:

    Encore une fois, une très intéressante et très fine analyse comparée de l’ oeuvre de Julius EVOLA et Hans F. K. GÜNTHER! A ce vaste sujet, je pense qu’il est assez vain d’opposer Matriarcat et Patriarcat: Je pense que la Société Hyperboréenne originelle n’était ni Patriarcale, ni Matriarcale. Les deux Sexes devaient jouir d’une égalité quasi-parfaite, tout en conservant chacun leur nette différentiation physique et psychologique. Si une tendance au Matriarcat a pu exister au sein des Peuples Celtes et Nordiques, il s’agissait d’un Matriarcat LUMINEUX, de type Solaire et Cosmique, et d’un haut niveau Spirituel(Hermann WIRTH l’a très bien dit!), représentant une psychologie qui existe, et a toujours existé, chez les meilleures Femmes et Jeunes Filles d’Europe! On pense aux merveilleuses “Aliens Nordiques”, bien connues des Ufologues d’aujourd’hui, et qui semblent avoir été connues depuis la nuit des temps, et sont mentionnées en tant qu'”Anges” ou “Déesses”, dans les Mythologies de toute l’Europe…et même de la Planète entière!…

  2. Marc de Logères ha detto:

    En ce qui concerne le Bouddhisme, il me semble que ce soit bel et bien celui dit du “Grand Véhicule”, ou “Mahayana”, qui soit bien celui qui soit le plus proche des véritables enseignements de Siddartha Gautama…contrairement à tout ce que nous racontent les prétendus “spécialistes” actuels du Bouddhisme et de l’Inde ancienne! Tous les textes fondateurs du Bouddhisme Mahayana sont rédigés en Sanskrit, et cette branche du Bouddhisme est apparu en Inde du Nord: EXACTEMENT au sein de la même région de l’Inde où le Bouddha est né, a prêché sa Doctrine, et a fini ses jours!… L’attitude du Mahayana, centré sur une “acceptation joyeuse” de l’Existence, transcendant à la fois Samsara et Nirvana, est une attitude typiquement et absolument ARYENNE, au sens total du terme! Elle s’oppose diamétralement à l’attitude nihiliste de rejet de la Vie et de l’ Existence, typique du Bouddhisme dit du “Petit Véhicule”, ou “Theravada”, qui en est certainement une déviation plus ou moins tardive. Certaines branches du Hinayana, en particulier le Bouddhisme Birman(représenté par exemple, par ce Grand Maître qu’était Ledi SAYADAW!), tendent néanmoins à se rapprocher nettement du Bouddhisme Mahayana, tendant à réconcilier le meilleur des deux traditions.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

 

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.